Mythes sur le soya

Réel ou imaginaire?

Aucun doute à ce propos, la fève de soya est vraiment la fève miracle. Avec tant d’information sur le soya, il n’est pas facile de s’y retrouver, c’est pourquoi nous avons fait nos recherches pour vous aider à distinguer le vrai du faux.

Aucun doute à ce propos, la fève de soya est vraiment la fève miracle. Avec tant d’information sur le soya, il n’est pas facile de s’y retrouver, c’est pourquoi nous avons fait nos recherches pour vous aider à distinguer le vrai du faux.

L’alimentation générale

ouvrir  +

Mythe : la boisson de soya n’est pas aussi bonne pour la santé que le lait de vache

Réalité : les boissons de soya enrichies, comme les boissons SilkMD, fournissent plusieurs des mêmes éléments nutritifs importants que l’on trouve dans le lait de vache, dont le calcium, la vitamine D et des protéines. De plus, les boissons de soya sont très faibles en gras saturés et ne contiennent pas de cholestérol, contrairement à plusieurs variétés de lait de vache. 

Les recommandations de Bien manger avec le Guide alimentaire canadien confirment que les boissons de soya enrichies comme celles de Silk peuvent être utilisées à la place du lait tous les jours :

« En buvant chaque jour du lait ou des boissons de soya enrichies, vous obtiendrez les éléments nutritifs dont vous avez besoin pour avoir des os solides et une meilleure santé globale. » - Guide alimentaire canadien.

Obtenez plus d'informations et comparez les avantages en consultant le Face à face entre le lait et Silk.

 

Mythe : le soya est une cause importante d’allergies alimentaires

Réalité : la protéine de soya est l’un des huit allergènes alimentaires les plus courants, figurant sur une liste qui compte aussi les protéines du lait, des œufs, des arachides, des noix, du poisson, des crustacés et du blé. Si vous savez que vous êtes allergique au soya, ou si vous croyez l’être, consultez votre médecin pour obtenir des conseils sur le régime alimentaire qui vous convient et lisez attentivement les étiquettes.1

 

Mythe : le soya nuit à l’absorption des minéraux

Réalité : les fèves de soya, comme d’autres légumineuses et grains entiers, sont source de phytates, une substance naturelle présente dans les plantes qui pourrait réduire l’absorption de certains minéraux comme le calcium et le fer. Cependant, des études démontrent que le calcium contenu dans les boissons de soya enrichies peut être absorbé tout comme le calcium contenu dans le lait de vache.2,3 De plus, les recherches démontrent que les fèves de soya peuvent être une bonne source alimentaire de fer.4

 

Mythe : la valeur nutritive de la protéine de soya est inférieure parce qu’elle provient d’une plante

Réalité : la protéine de soya contient tous les acides aminés essentiels - composantes fondamentales de la protéine – comparable, en qualité, à la protéine animale.5

 

Mythe : toutes les fèves de soya s’équivalent

Réalité : les fèves de soya entières sont source de protéines, de fibres, de bons acides gras oméga-3 appelés acides alpha-linoléniques (ALA) et d’une variété de vitamines et de minéraux comme l’acide folique et le potassium. Toutes les boissons de soya Silk fournissent ces gras oméga-3. Cependant, ce ne sont pas tous les aliments à base de soya qui fournissent l’ensemble de ces éléments nutritifs. Les boissons de soya faites à partir de fèves de soya entières, de noix de soya, de tempeh et d’édamames sont des exemples d’aliments à base de soya qui conservent le mieux les éléments nutritifs de la fève de soya. Ce n’est pas le cas de la plupart des produits modifiés, comme les suppléments de soya et les protéines de soya isolées.

 

Mythe : les boissons de soya s’équivalent toutes

Réalité : deux types de boissons de soya sont couramment trouvés sur le marché : les boissons faites à partir de fèves de soya entières et celles faites à partir de protéines de soya isolées. Les boissons faites à partir de fèves de soya entières, comme les boissons Silk, sont obtenues ainsi : on écrase les fèves et on en retire les fibres indigestes. Puis, on incorpore à cette « base » de l’eau, des aromatisants, des vitamines et d’autres ingrédients. Ce processus de fabrication à partir de fèves entières préserve non seulement les protéines, mais également d’autres nutriments importants contenus dans les fèves de soya entières, dont les isoflavones et les acides gras essentiels dont les oméga-3. Les boissons faites à partir de protéines de soya isolées sont obtenues grâce à un processus de transformation plus complexe. En effet, les protéines sont extraites des fèves par un procédé chimique, puis les protéines isolées sont reconstituées avec de l’eau et d’autres additifs.

 

Mythe : le soya cause des maux d’estomac

Réalité : bien que tout aliment puisse il y a peu de preuves scientifiques qui démontrent que le soya irrite davantage l’estomac que d’autres aliments, bien que tout aliment puisse indisposer certaines personnes. De plus, les boissons de soya enrichies sont une option délicieuse en remplacement du lait pour les gens qui souffrent d’intolérance au lactose. Si vous savez que vous êtes allergique au soya, ou si vous croyez l’être, consultez votre médecin pour obtenir des conseils sur le régime alimentaire qui vous convient et lisez attentivement les étiquettes. Obtenez plus d’informations sur Silk, face au lait.

ouvrir  +

Les enfants 

ouvrir  +

Mythe : le soya n’est pas un aliment approprié pour les enfants

Réalité : les boissons de soya enrichies, comme celles de Silk, et d’autres aliments de soya, peuvent constituer des suppléments nutritifs à l’alimentation d’un enfant. Les enfants étant tous différents, Silk vous recommande de consulter votre médecin avant de modifier le régime alimentaire de votre enfant. Les boissons de soya Silk Originale, non sucrée et Vanille fournissent 7 g de protéines, tandis que la boisson Silk Chocolat en contient 6 g. Toutes les boissons de soya Silk sont enrichies de plusieurs des ingrédients contenus dans le lait, dont le calcium, les vitamines D et A, la riboflavine et la vitamine B12. Les boissons de soya ou les autres produits de remplacement du lait ne devraient pas être utilisés dans les préparations pour nourrissons. Obtenez plus d’informations sur Silk, face au lait.

 

Mythe : le soya ne contribue pas à la croissance et au développement de l’enfant

Réalité : le soya peut jouer son rôle dans le cadre d’une alimentation équilibrée et saine pour le cœur.6 Le soya est une protéine végétale complète, ce qui signifie qu’elle contient tous les acides aminés essentiels, en proportions adéquates. Les boissons de soya enrichies, comme les boissons Silk, sont également une excellente source de calcium et de vitamine D. Obtenez plus d’informations sur Silk, face au lait.

ouvrir  +

1 Vierk, K.A., Koehler, K.M., Fein, S.B., & Street D.A., 2007. Prevalence of self-reported food allergy in American adults and use of food labels, Journal of Allergy and Clinical Immunology, volume 119, numéro 6, p. 1504-1510.

2 Zhao, Y., Martin, B.R., Weaver, C.M., 2005. Calcium bioavailability of calcium carbonate fortified soymilk is equivalent to cow's milk in young women. Journal of Nutrition, volume 135, numéro 10, p. 2379-2382.

3 Weaver, C.M., Heaney, R.P., Connor, L., Martin, B.R., Smith, D.L. et Nielsen, E., 2002. Bioavailability of calcium from tofu vs. milk in premenopausal women. Journal of Food Science, volume 67, numéro 8, p. 3144-3147.

4 Lönnerdal, B., 2009. Soybean ferritin: implications for iron status of vegetarians. American Journal of Clinical Nutrition, volume 89, 1680S-1685S.

5 Hughes, G.J., et coll., 2001. Protein digestibility corrected amino acid scores (PDCAAS) for soy protein isolates and concentrate: criteria for evaluation. Journal of Agricultural and Food Chemistry, 14 décembre, volume 59, numéro 23, p. 12707-12712.

6 Food labeling: health claims; soy protein and coronary heart disease. FDA, Department of Health and Human Services, règlement final, Federal Register, 1999, volume 64, p. 57700-57733.